Le partage, l’esprit d’équipe

 

Autriche - Montage du camp - Eté 2010

L’esprit d’équipe…

… il commence en couple et au sein de la fratrie. Nous sommes un groupe, chaque membre apporte quelque-chose, quel que soit son âge et ses aptitudes, à sa manière.

 Cela passe par :

> Savoir se mettre au rythme de celui qui pédale le moins vite.

> Donner un coup de main pour monter et démonter le camp.

> Partager les corvées, y compris gonfler les matelas alors qu’on rêve de s’y affaler…

> Faire attention à la fatigue [une mauvaise conseillère], prendre sur soi pour continuer à être attentif aux autres.

> Ecouter. L’autre, les autres… leurs silences, parfois remplis de paroles.

> Respecter la différence. Etre similaire c’est bien, mais être complémentaire cela permet d’aller plus loin. Dans un groupe, la différence est le meilleur moteur… le plus enrichissant si l’on sait argumenter son point de vue en respectant les avis contraires.

Autriche - Arrivée à l'abbaye de Melk - Eté 2010

Qu’est-ce qu’on en retire ?

A plusieurs, on partage, échange, on s’entraide. C’est une source de motivation pour aller au delà des limites connues.

Le groupe permet aussi à chacun de développer ses propres compétences : dans l’aide et dans l’action qu’il apporte aux autres. On trouve sa place, on cherche à être utile au groupe, cela augmente la confiance en ses capacités.

Mais avant tout : vivre une expérience commune forte, atypique renforce les liens. Nous sommes alors reliés par cette joie, cette satisfaction d’avoir accompli quelque-chose par soi-même, d’avoir dépassé les obstacles et les difficultés.

Irlande - Eté 2008 : A l'assaut des chemins côtiers...

 

Comments are closed.